Vie locale

Bd Charles de Gaulle

FSM (Foyers de Seine-et-Marne)

La commune de Rubelles continue à s’investir pour un habitat responsable et conforme à la loi relative à la Solidarité et du Renouvellement Urbain (loi SRU) ainsi qu’aux obligations du Schéma de Cohérence Territoriale de l’Agglomération Melunaise.

Pour répondre au mieux à ces exigences et ses engagements, la commune a choisi un bailleur aux racines seine-et-marnaises historiques caractérisé également par sa capacité d’innovation et d’engagement en éco construction : FSM, les Foyers de Seine et Marne.

Après un premier programme de 38 logements conventionnés en cours de livraison route de Meaux, au lieu-dit « le Petit Robinson » (juin 2011), FSM lance une nouvelle opération boulevard Charles de Gaulle : 16 logements dont 4 F2, 8 F3 et 4 F4.

L’architecture moderne retenue conjointement par la commune de Rubelles et FSM répond aux recommandations du Grenelle de l’Environnement I et II, politique publique qui veut construire « le monde d’après » :
- un bâti thermiquement performant,
- un urbanisme respectueux des équilibres naturels,
- une gestion des déchets pensée,
- une biodiversité et des milieux naturels favorisés avec la reconquête de la qualité de l’eau, etc.

Outre un nombre de logements limité, les bâtiments ne comprennent qu’un étage et sont recouverts de toitures végétalisées, offrant une « cinquième façade » qui conforte l’importance des espaces verts de la future résidence.

En effet, au-delà du petit bois conservé le long du boulevard du Général de Gaulle et des jardins privatifs pour les appartements en rez-de-chaussée, les limites séparatives avec les habitations riveraines ont été travaillées avec ces derniers afin de respecter au mieux leur environnement.

Enfin des récupérateurs d’eau de pluie sont programmés pour favoriser l’entretien de ces espaces verts sans impacter les charges des futurs locataires.

Pour attester de leurs qualités et souligner leur performance, ces futurs foyers seront certifiés « Qualitel » et « Habitat & Environnement » par l’organisme Cerqual.

Gage de leur efficacité thermique, les logements de cette résidence seront aussi labellisés BBC Effinergie (Bâtiment Basse Consommation), soit un objectif de consommation maximale pour les constructions résidentielles neuves fixé à 50 kWh/m2/an.

En plus d’un travail sur l’isolation et la ventilation, ces gains seront optimisés par l’installation d’un système de production d’eau chaude solaire.

Cette opération est financée à 22 % par des subventions pour lesquelles la Région, l’Etat, le collecteur 1 % (PROCILIA) mais également la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine, ont participé. Avec l’apport du foncier, la commune est de fait réservataire, ce qui lui permet d’être partie prenante pour 20 %, de la répartition des locataires dans les logements.

Un de ses représentants sera ainsi toujours présent à chaque commission d’attribution de logement.