Patrimoine

Commune de Rubelles

Son origine semble remonter à l’époque romaine. Il s’agissait alors d’un ’lieu de peuplement".

Au Moyen Age, une bonne partie de la Région était plantée de vignes que l’on appelait Rubella-Vinéa ,vigne au bois rougeâtre (nom commun : rubelle), ce qui serait à l’origine du nom de RUBELLES. L’appellation actuelle RUBELLES pourrait également découler de ru bel, endroit où coule un ru consacré à Bel dieu solaire de la période mégalithique.

"Rubella" la plus ancienne mention connue du village remonte à 1206. Par ailleurs ce nom aurait été mentionné dans un charte attribuée au roi Robert, vers l’an 1000.

Son blason


« D’or à une assiette de faïence de Rubelles de sinople décorée en abîme d’une grappe de raisin du même, accompagnée en chef à dextre et à senestre de deux grappes de raisin de pourpre tigées et vrillées de sinople, au chef d’azur à trois grenades d’or tigées et feuillées du même, ouvertes de gueule. »

L’église

L’église est dédiée à Saint Nicolas, elle paraît remonter au XIII/XIVème siècle. Elle n’a qu’une seule nef, voûtée en berceau de quatre travées divisées par des entraits et des poinçons en bois. On y voit trois épitaphes funéraires des familles DROUART, CHASSEPOT et du TREMBLAY, anciens seigneurs de la localité.

Dans le fenêtrage du choeur sont enchâssés des vitraux anciens peints, représentant SAINT NICOLAS et SAINT ELOI. Les Fonts Baptismaux sont en pierre du XVIIIème siècle. Le clocher qui s’élève au- dessus de la travée fut érigé durant la première moitié du 19e siècle.

Faïence

Rubelles fut le siège d’une manufacture de faïence émaillée au XIXème siècle. Celle-ci fut installée vers 1836, par le Baron Alexis du Tremblay, en association avec le Baron de Bourgoing, inventeur du procédé de la faïence litophanique, à émaux ombrants, pour lequel il avait pris un brevet le 12 janvier 1827. C’est le charme vif de ses coloris et la finesse de ses dessins qui font de la faïence de Rubelles un produit recherché des collectionneurs.

Emile Trélat, qui a donné son nom à la salle polyvalente, a dirigé cette manufacture vers 1840. L’activité de la faïencerie s’est achevée en 1858.

Le château

Le Château de Rubelles se trouve dans un site pittoresque. Le bâtiment a été agrandi et remanié au XIXème siècle. Le parc a conservé son aspect originel.